La presse en parle. Voici plusieurs articles trouvés sur le net, dans la presse écrite, et une émission de radio vantant les bienfaits du traitement étiopathique pour les problèmes d’otites et autres troubles ORL :

Santé magazine : L’étiopathie soigne les otites des petits
Signes & Sens : L’étiopathie, pour soigner les otites sans antibiotiques ni pleurs
Tepaseul-magazine : Bien être : Les otites et l’étiopathie
Magicmaman.com : Soigner l’otite (avis d’internaute)

Ma santé : Comprendre les otites et les soigner durablement

Francebleu.fr : Soigner l’angine et l’otite avec l’étiopathie (émission de radio)

Quelques précisions :

Parmi ces troubles ORL, les otites sont les affections les plus fréquentes chez les enfants de moins de 3 ans. Chroniques ou aigües, elles aboutissent trop souvent à la pose d’aérateurs transtympaniques ou diabolos. Si la pose de ces prothèses a un effet bénéfique pour l’enfant (et ses parents), elle ne traite que l’otalgie (la douleur provoquée par l’otite) et ne soigne absolument pas l’otite (inflammation de l’oreille) qui peut souvent perdurer jusqu’à l’âge de 6 ans.

Autrement dit, il ne s’agit pas d’un traitement, mais d’un dispositif palliatif qui améliore le confort du patient en attendant qu’il guérisse tout seul. De plus, cela augmente le risque d’infection avec une découverte tardive puisque le phénomène perd son caractère douloureux. Egalement, la permanence de l’otite peut entraîner une perte d’audition pouvant découler sur des troubles d’apprentissages et une dé-sociabilisation.

La pose d’aérateur est cependant parfois nécessaire et les risques sont minimes si l’enfant est bien suivi. C’est au médecin d’apprécier chaque cas de manière individuelle avec un spécialiste ORL. Mais les excellents résultats qu’on observe dans les cabinets d’étiopathie devraient pousser à consulter systématiquement un étiopathe avant d’envisager une intervention chirurgicale invasive.

Mon expérience en cabinet :

J’ai consulté de nombreux patients, enfants et adultes, dans mon cabinet avec des fréquences allant jusqu’à 10 otites par an. Dans la grande majorité des cas, après une à trois séances en moyenne, les patients n’ont plus jamais eu de nouvelles crises. Et les autres ont vu une nette diminution de la fréquence et de l’intensité de celles-ci.

Les bénéfices du traitement étiopathie sont donc : un coût bien moins élevé qu’une chirurgie, un gain de temps, une diminution des risques et des effets secondaires, moins de stress pour les parents et un traitement curatif et définitif.

Vous hésitez encore ?